ALIFLAMIM

ALIFLAMIM

La nuit du Destin ( Laylatoul-Qadr )

Au Nom d'Allah, Clément et Miséricordieux, et que la prière de Dieu soit sur la meilleure de ses créatures, notre Maître Mouhammad .

Littéralement « Nuit de La Puissance » ou du « Destin », c'est une nuit durant laquelle le Coran est descendu dans sa totalité de la table gardée au ciel du monde puis dans l 'âme du Prophète. Le Coran, à l'instar des autres livres, fut révélé pendant le mois de Ramadhan, pour la première fois, une nuit de l'an 610 de l'ère chrétienne. Cette période est considérée comme particulièrement sacrée car c'est là que l'Archange Gabriel ( Gibril ) que la Paix d'Allah soit sur Lui, s'est adressé pour la première fois au Prophète Mouhammad.

Vingt- cinquième dans l'ordre chronologique, la sourate 97 est composée de cinq versets, d'inspiration mecquoise. Elle décrit cette nuit valant « plus de mille mois...La paix accompagne cette nuit jusqu'à l'aurore. » L'on rapporte que Aïcha, qu'Allah l'agrée, expliquait que « Laylatoul Qadr » était l'âme du Prophète.

La nuit de Al-Qadr est la plus sainte nuit de l'année selon les paroles de Dieu Tout Puissant :

« Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
1. Nous l'avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d'Al-Qadr.
2. Et qui te dira ce qu'est la nuit d'Al-Qadr ?
3. La nuit d'Al-Qadr est meilleure que mille mois.
4. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l'Esprit, par permission de leur Seigneur
pour tout ordre.
5. Elle est paix et salut jusqu'à l'apparition de l'aube. »

               Sens des versets de la Sourate Al-Qadr (97)

C'est-à-dire, la prière, la récitation du Coran et le dhikr ( souvenir d'Allah) exécutés dans cette nuit sont meilleurs que ceux exécutés dans mille mois dépourvus de la nuit de Al-Qadr.

Il est préférable de chercher la nuit de Al-Qadr dans les dix derniers jours impairs de Ramadhan car le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) s'appliquait à adorer Dieu dans les dix derniers jours impairs de Ramadhan pour quérir cette nuit. Il priait la nuit et réveillait sa famille -pour prier avec lui- et s'abstenait de tout rapport sexuel.

Quant à la fixation exacte de sa date, les Oulamas ( savants, théologiens en islam ) ont des opinions divergentes :

Certains pensent que c'est la nuit du 21, d'autres que c'est la nuit du vingt-trois et d'autres encore que c'est la nuit du vingt-cinq Ramadhan.

Quelques-uns sont allés jusqu'à considérer que c'est celle du vingt-neuf, et d'autres ont dit qu'elle change de date dans les nuits impaires pendant les dix derniers jours. Mais la plupart d'entre eux jugent que c'est la nuit de vingt-sept ( elle débute donc le soir de la 26ème journée de jeûne).

En effet, Ahmad, qu'Allah l'agrée, a rapporté selon une authentique chaîne de transmission d'après Ibn 'Omar (que Dieu les agrée) : que le Messager de Dieu  a dit : « celui qui veut la chercher, qu'il l'attende dans la nuit du vingt-sept ».

Muslim, Ahmad et Abu Dâwûd ont aussi rapporté un hadith authentifié par Tirmidhy d'après 'Ubay bin Ka'b qui a dit : « je jure par Dieu qu'il n'existe pas d'autre dieu que Lui, qu'elle est à Ramadhan, et que je jure par Dieu encore, je connais quelle nuit est-elle, c'est la nuit où le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) nous a ordonné de prier, c'est la nuit du vingt - sept, son signe est le soleil qui apparaît le matin blanc, sans rayons. »

                       Que faire, que dire lors de cette nuit ?

Nous devons prier et invoquer Allah. En effet, Bukhari et Mouslim ont rapporté d'après Abu Hourayra que le prophète (à lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit :

« celui qui prie toute la nuit de Al-Qadr par foi et piété, Dieu pardonnera ses péchés précédents  »

Ahmad et Ibn Majah ont rapporté un hadith authentifié par Tirmidhi d'après 'Aïcha (que Dieu l'agrée) : « j'ai dit : ô Messager de Dieu, si je connais quelle nuit sera la nuit de Al-Qadr que dois-je dire ?  » Il a dit : « dis : ô Dieu, Tu pardonnes et Tu aimes le pardon alors pardonnes- moi  ». (Allahouma Innaka 'Afoun Touhibboul 'Afwa Fa'fou'anni)

                 Les bienfaits de la nuit du destin:

 SHeikh al-Imâm Muhammad Ibn Sâlih al-'Uthaymîne (rahimahullâh)

Dans cette noble sourate, les bienfaits de la nuit du mérite [Laylat ul-Qadr] sont nombreux :

Le premier bienfait : Allâh a fait descendre lors de cette nuit le Qor'ân qui est la source de la guidance [Hidâyah] des gens et de leur bonheur aussi bien dans ce bas monde que dans l'au-delà.

Le deuxième bienfait : L'indication que nous devons comprendre de la chose vénérable et grandiose dans Sa Parole : « Et qui te dira ce qu'est la nuit d'Al-Qadr »

Le troisième bienfait : Cette nuit est meilleure que mille mois.

Le quatrième bienfait : Les anges descendent en cette nuit, et les anges ne descendent qu'avec la bénédiction, le bien et la miséricorde.

Le cinquième bienfait : Elle est paix [as-Salâm], de par les nombreuses protections qu'elle contient contre les supplices et châtiments, et ce, grâce aux actes d'obéissance d'Allâh – 'Azza wa Djal – qu'effectuent les serviteurs.

Le sixième bienfait : Allâh a fait descendre au sujet de son mérite une sourate entière qu'on récite jusqu'au Jour de la Résurrection.

Parmi les bienfaits de la nuit du destin, il y a ce qui a été authentifié dans les deux Sahîh, d'après Abî Hurayrah (radhiallâhu 'anu), que le Prophète  a dit : « Quiconque passe la nuit du destin en prière, avec foi et espérance, se verra pardonner ses péchés antérieurs. » Et quand il est dit : « avec foi et espérance » cela veut dire : « avec foi en Allâh et comptant sur Allâh pour l'en récompenser » Et cela est bénéfique pour celui qui la connait comme pour celui qui ne la connaît pas. Car, certes le Prophète  n'a pas conditionné l'obtention de la récompense à la connaissance de cette nuit.

Et Seul Allah est Le plus Savant !

Source : « Fiqh As-Sunna » de Sayed Sabiq

« Le dictionnaire encyclopédique de l'Islam » de Cyril Glassé, Bordas 1991

Moussa Allem
Responsable associatif, animateur d'un groupe de dialogue islamo - chrétien, concepteur et coordinateur de divers projets sociaux, sportifs, économiques, culturels et cultuels.
Source :
http://oumma.com/article.php3?id_article=149

sources : http://acmr1.free.fr/index.php?page=nuitdudestin

              Kitâb « Tafsîr al-Qor'ân al-'Adhîm djuz 'Amma » du SHeikh Ibn 'Uthaymîne, p.278-279 



08/10/2007
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres